/ Centre d'aide

Participer aux débats sur Twitter

Nombre de participant·e·s : 1
Matériel nécessaire : 1 ordinateur ou 1 téléphone et des réseaux sociaux
Temps nécessaire : de 15 secondes à plusieurs minutes

Pourquoi c’est important ?

Tout comme Facebook et les autres réseaux sociaux, Twitter est un espace d’échanges et de débats en ligne. C’est un lieu numérique privilégié pour convaincre. N’hésitez donc pas à les investir en répondant aux questions que les utilisateurs·rices posent sur nous.

Que faire ?

  1. Répondre aux questions qui sont posées sur nous. Que ces questions vous soient directement ou indirectement posées sous l’un de vos tweets. Par exemple, si vous voyez un tweet d’une autre personne qui pose des questions par exemple sur notre programme, vous pouvez y répondre. C’est le meilleur moyen de convaincre !
  2. N’hésitez pas à contredire celles et ceux qui nous critiquent en développant vos arguments et en apportant du contenu (des liens, des images, des vidéos). Prendre le temps de débattre, dans le respect de son interlocuteur·rice est un bon moyen de convaincre. Si vous n’arrivez pas à convaincre la personne à laquelle vous vous adressez, n’oubliez pas que tout le monde peut voir le débat que vous avez avec une personne sur le réseau social et y participer. Ces personnes pourront donc elles être convaincu·es par vos arguments !
Attention : ne nourrissez pas le troll !
C’est l’une des règles les plus importantes de tout débat numérique : « don’t feed the troll » ou, en français : « ne nourrissez pas le troll ». Le « troll » est une personne dont l’unique but de vous faire perdre du temps et de l’énergie : il critiquera tout ce que vous direz ou ferez, il sera de mauvaise foi, il cherchera à vous faire sortir de vos gonds, il dira des choses insultantes. En lui répondant, vous le « nourrissez » et il ne s’arrêtera plus. Le mieux est de l’ignorer. On repère rapidement un troll. Si vous sentez que vous avez à faire à ce type de personnage, n’insistez pas et passez à autre chose !
Utilisez l’humour et la dérision à bon escient
Utilisez l’humour ou la dérision ; cherchez à ramener les choses évoquées à des sujets politiques ou à des idées que nous défendons. Quand vous usez de l’humour, faites-le avec subtilité. Bannissez toute blague sur le physique ou le genre de la personne : ce n’est pas drôle.

Comment faire ? 

On appelle « Mentions » l’outil qui permet d’interagir avec les autres utilisateurs·rices de Twitter et d’engager des discussions. Leur utilisation est très simple : il suffit d’utiliser le « @ » suivi du nom d’utilisateur·rice Twitter auquel vous souhaitez vous adresser. Par exemple, pour vous adresser à Jean-Luc Mélenchon sur Twitter, il vous suffit d’écrire : « @JLMelenchon » quelque part dans votre tweet.

Lorsque vous mentionnez quelqu’un, il ou elle reçoit une notification. Cette personne voit donc que vous l’avez mentionnée. Notez que les tweets qui commencent par une mention sont moins visibles sur Twitter que les autres. Pour éviter cet effet, on utilise simplement un point discret devant la mention. Par exemple : « .@JLMelenchon est un super candidat. Son programme est très complet. Vous pouvez appuyer sa candidature sur le site #NousSommesPour https://noussommespour.fr/ ».

De la même manière qu’il existe un bouton « retweeter » et un bouton « aimer », il existe aussi un bouton « Répondre » à un tweet. C’est la petite flèche située en bas à gauche du tweet.

Quand vous cliquez dessus, une boîte s’ouvre dans laquelle vous pouvez écrire un message qui commence par une mention de la personne à laquelle vous répondez (et n’oubliez pas, si vous voulez que votre réponse s’affiche partout, mettez un point devant la mention).

Autres fiches pratiques

Vous ne trouvez pas la réponse à votre question ?

Merci de faire le tour des pages susceptibles de répondre à votre question avant de nous envoyer un message 😉