/ Centre d'aide

Organiser un point d’infos retraites

Nombre de participant·e·s : au moins 2 personnes
Matériel nécessaire : un paquet de tracts ; des affiches ou bandeaux points d’infos retraites ; une table facile à transporter, un lot imprimé de fiches argumentaires sur les retraites à consulter sur place ; une feuille de prise de contact pour constituer une base de personnes intéressées pour rejoindre un collectif local contre la réforme des retraites. Vous pouvez également imprimer une fiche informative sur le droit de grève (par exemple, en vous appuyant sur le site du service public ou sur les documents produits par les syndicats). Si possible : une tablette ou un téléphone pour pouvoir consulter le simulateur du collectif “Nos retraites”.

Pour faciliter la discussion et favoriser l’implication, vous pouvez organiser un porteur de parole sur votre point d’infos retraites (auquel cas il vous faut aussi prévoir le matériel nécessaire !)
Temps nécessaire : 30 minutes à 2 heures

Pourquoi c’est important ?

Organiser un point infos retraites permet d’expliquer la réforme des retraites proposée par le gouvernement et de présenter notre argumentaire et nos contre-propositions. Cela permet d’échanger directement avec les citoyen·nes et de les convaincre à se mobiliser pour la bataille des retraites.

Comment faire ?

  1. Commandez des tracts en ligne et des affiches ou bandeaux “Points d’infos retraites” pour décorer votre table (ou demandez-en aux groupes près de chez vous)
  2. Commandez le kit argumentaire sur les retraites (ou consultez-le en ligne). Pour aller plus loin, vous pouvez aussi lire la note de l’Institut la Boétie sur les retraites et visionner la table ronde organisée à l’occasion de la publication de la note. Lors de votre réunion de groupe d’action, vous pouvez organiser un arpentage des fiches argumentaires ou de la note de La Boétie pour vous approprier les éléments. 
  3. Repérez les lieux où l’on peut s’installer pour faire un point infos retraites : marchés, gares, sorties de métro, grandes surfaces (attention les parkings de supermarché sont des lieux privés où il peut être interdit de distribuer), tout autre lieu où de nombreuses personnes passent.
  4. Construisez votre équipe. Il faut être au moins deux ! En fonction des lieux, il peut être nécessaire d’être plus nombreux.
  5. Indiquez votre événement sur Action populaire
  6. Distribuez des tracts et engagez la conversation avec les habitant·es. Voici quelques conseils :
  • Lorsque l’on distribue, il faut aller vers les citoyen·ne·s en leur souriant, les saluant et en lançant un des slogans du tract. Plus vous serez dynamiques, plus les gens auront tendance à prendre le tract que vous leur tendez. Vous pouvez utiliser l’humour comme moyen d’attirer l’attention (attention à ne pas être maladroit·e dans ce que vous dites).
  • Il ne faut pas hésiter à engager la conversation lorsque vous sentez qu’il y a un retour favorable, que les gens ont des questions à poser ou ont envie de discuter.
  • Quand on distribue des tracts dans un nouveau lieu, on est souvent moins bien accueilli. Persévérez ! Vous verrez qu’au bout de quelques diffusions de tracts, l’accueil sera meilleur.
  1. À l’aide d’une tablette ou d’un téléphone, vous pouvez proposer aux passant·es de simuler les effets qu’aurait sur eux la réforme des retraites grâce au simulateur du collectif “Nos retraites”.
  2. Nous vous conseillons vivement de constituer un collectif local contre la réforme des retraites en proposant sa création aux antennes locales des syndicats, aux militant·es des partis politiques (notamment ceux de la NUPES), aux sympathisant·es, citoyen·nes, étudiant·es et lycéen·nes, etc. qui souhaitent agir en commun contre la réforme, s’informer et convaincre autour d’elles et d’eux. Afin d’élargir le collectif, vous pouvez penser à imprimer des feuilles de contacts où les personnes intéressées pour rejoindre un collectif local contre la réforme des retraites pourront inscrire leurs coordonnées lors des points d’infos retraites.

Voici quelques idées de questions pour votre porteur de parole sur les retraites :
– « 2 ans de plus : stop ou encore ? »
– « Et vous, vous la voyez comment votre retraite ? »
– « Pour vous, c’est quoi une bonne retraite ? »
– « Le travail c’est la santé ? »
– « Perdre sa vie à la gagner : est-ce bien raisonnable ? »
– « Vivre après le travail, c’est encore possible ? »
– « Y a t il une après le travail ? »

Toutes les fiches pratiques

Vous avez d'autres questions ?

Découvrez le centre d’aide ou bien contactez l’équipe d’Action Populaire 😉